Est-ce obligatoire de présenter un tableau d’amortissement en crédit auto?

Dans le cadre d’un crédit auto, l’emprunteur doit avoir une bonne visibilité des détails concernant le contrat tel que le taux d’intérêt, la durée du contrat et le montant exact de la mensualité. Toutes ces informations sont figurées dans le tableau d’amortissement, qui doit paraitre sur l’offre de crédit.

Un tableau d’amortissement donne un net aperçu sur la répartition du prêt entre le capital et les intérêts vis-à-vis de la période de remboursement. Celui-ci est obligatoire pour les prêts à taux fixe et il est facultatif pour les crédits à taux variable. Un emprunteur doit savoir le fonctionnement d’un tableau d’amortissement et son utilité.

Le fonctionnement d’un tableau d’amortissement

En fait, un tableau d’amortissement est une liste chiffrée dévoilant le nombre des échéances, le taux d’intérêt, le capital restant dus, le coût du capital à rembourser pour une échéance, le frais d’assurance et le montant de la mensualité. Cette présentation détaillée permet au débiteur de se référer dans le temps sur le remboursement du prêt et de savoir exactement le calcul de la mensualité à un centime près. C’est une preuve sur la transparence du contrat afin de tisser une relation de confiance entre créditeur et emprunteur.

L’utilité d’un tableau d’amortissement

Le tableau d’amortissement de votre emprunt est établi au début de l’accomplissement du contrat de prêt-auto juste après le déblocage des fonds ou sur des outils de simulations de crédit en ligne. Pour vous assurer de la véracité des chiffres évoqués dans ce tableau, il va falloir utiliser un logiciel, car les calculs sont assez compliqués. Un tableau d’amortissement est utile pour connaître le reste de vos dettes, un contrat de crédit auto peut durer des mois ou même des années et vous pouvez vous perdre dans vos calculs.

Celui-ci est également utile pour une renégociation de remboursement dans le cas où vous feriez face à un problème financier pouvant engendrer une défaillance de remboursement. C’est également une arme pour résoudre les litiges provenant de votre créancier et de justifier le montant que vous lui devez.